Economie
URL courte
354
S'abonner

Riyad et Pékin envisagent de créer un fonds commun d’investissement de 20 milliards de dollars, a déclaré le ministère saoudien de l’Énergie, de l’industrie et des ressources minérales.

La perspective de créer un fonds commun d'investissement de 20 milliards de dollars est actuellement étudiée par l'Arabie saoudite et la Chine, a signalé le ministre saoudien de l'Énergie, de l'industrie et des ressources minérales, Khalid al-Falih, à l'agence Reuters lors d'une conférence qui a réuni des hommes d'affaires des deux pays. Les revenus et les pertes devraient y être divisés à part égales.

Ce fonds d'investissement n'est pas le seul projet qui est examiné par les représentants saoudiens et chinois: 11 accords commerciaux pour un montant total de près de 20 milliards de dollars devraient également contribuer à renforcer le partenariat entre les deux pays.

Cependant, le ministre saoudien n'a fourni aucun détail supplémentaire à ce sujet.

En mars dernier, la Chine et l'Arabie saoudite avaient conclu 14 accords pour un montant total de près de 65 milliards de dollars. Ces documents concernaient 35 grands projets, en particulier, dans les secteurs des investissements, de la science et des technologies, des infrastructures et de l'énergie.

Lire aussi:

Un chien retrouvé pendu en Seine-Saint-Denis, une association porte plainte
Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
fonds d'investissement, commerce, Khalid Al-Falih, Chine, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook