Economie
URL courte
1240
S'abonner

Les entrepreneurs tchèques n’ont pas peur de passer pour des «agents de Poutine» dans les médias mainstream, selon le Président tchèque car ils aspirent à tisser des liens plus profonds avec le business russe, les sanctions contre Moscou augmentant leur intérêt pour les sociétés russes, a déclaré un entrepreneur tchèque au micro de Sputnik.

Le Président tchèque Milos Zeman s'est de nouveau exprimé en faveur de la levée des sanctions antirusses lors d'un salon international d'agriculture qui se tient à České Budějovice, en République tchèque.

M.Zeman a en outre déclaré que Prague commanderait probablement un troisième avion pour avoir de la place pour tous les hommes d'affaires qui ont l'intention de l'accompagner lors de sa visite officielle en Russie, prévue pour novembre 2017.

En effet, malgré le fait que les médias mainstream les qualifient de longue date d'«agents de Vladimir Poutine», les entrepreneurs tchèques manifestent leur intérêt pour le marché russe.

Alors, pourquoi ces hommes d'affaires continuent-ils d'aspirer à entrer sur le marché russe en dépit d'accusations de loyauté au Kremlin et des sanctions?

Zdeněk Zbytek, chef du buisines-consortium tchèque d'entreprises du secteur de l'énergie CZET, a expliqué dans une interview à Sputnik ce qui attire le monde de l'entreprenariat tchèque en Russie, le plus important partenaire étranger du pays.

«La Russie est pour nous le pays numéro un en termes de coopération étrangère tchèque», a déclaré M.Zbytek.

Et ceci malgré les sanctions antirusses, que les entrepreneurs tchèques rejettent massivement.

«On dirait que les dernières sanctions américaines n'ont fait qu'augmenter l'intérêt du business pour la Russie. Les gens se disent opposés à des sanctions. Nos politiciens ont quitté la Russie tandis que nous, les hommes d'affaires, essayons de tout réparer».

drapeau russe
© Sputnik . Konstantin Chalabov
Il a en outre évoqué de nombreux projets que mènent les deux pays dans différents domaines.

«Nous modernisons ensemble le légendaire tramway tchèque Tatra, nous avons des projets dans le domaine de l'énergie thermique, nous produisons des bougies d'allumage BRISK à Toliatti (sud-ouest russe). Notre société produit un excellent éclairage, des machines, nous proposons des technologies dans le domaine de l'énergie», a-t-il énuméré.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Loi Avia: «il est urgent de mettre un coup d’arrêt à ce projet orwellien»
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Tags:
entrepreneur, business, Milos Zeman, République tchèque, Prague
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook