Economie
URL courte
19291
S'abonner

L'inflation en Russie a atteint un minimum historique, et dans ce contexte, les revenus réels doivent se redresser progressivement, a indiqué le Premier ministre russe Dmitri Medvedev.

La situation économique en Russie continue à s'améliorer, comme en témoignent les indices de l'inflation toujours plus faibles, a constaté le Premier ministre russe Dmitri Medvedev lors d'une réunion du gouvernement.

«La dynamique positive du produit intérieur brut est en cours de restauration, l'inflation est à un niveau historiquement bas, le chômage est également faible », a-t-il indiqué.

Il a également constaté une reprise notable de la demande intérieure dans l'économie.

Dmitri Medvedev a énuméré des mesures visant à stimuler l'investissement privé qui devraient rendre ces tendances durables à long terme. Parmi elles, l'augmentation des prêts concessionnels pour de petites et moyennes entreprises, le renouvellement du mécanisme du partenariat public-privé par le biais d'hypothèques et d'autres mesures.

«En conséquence, les investissements devraient croître plus rapidement et la croissance annuelle moyenne du produit intérieur brut, ainsi que la croissance industrielle, dépasseront 2%. Sur fond d'une faible inflation, les revenus réels seront progressivement restaurés», a-t-il ajouté.

En termes annuels, l'inflation a chuté à un niveau record de 3,2% après la hausse de juin de 4,4% et, selon le ministre russe des Finances de Russie, Anton Silouanov, elle restera à ce niveau jusqu'à la fin de l'année. La Banque de Russie a également précisé que jusqu'à à la fin 2017, l'inflation ne déppassera le niveau de 3,5-3,8%.

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Un commissariat de police attaqué aux cocktails Molotov dans le Lot
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
croissance économique, inflation, Dmitri Medvedev, Anton Silouanov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook