Economie
URL courte
5540
S'abonner

La Russie construit trois brise-glace nucléaires qui seront les plus grands et puissants au monde. Le deuxième d'entre eux, le Sibir, vient d’être mis à l’eau à Saint-Pétersbourg.

La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir, s’est déroulée vendredi aux chantiers navals de la Baltique, à Saint-Pétersbourg.

Le nouveau brise-glace nucléaire à deux réacteurs d’une puissance de 60 MW, qui fait partie du projet 22220, est destiné à conduire des navires sur la Route maritime du Nord (Passage du Nord-Est).

Long de 173,3 mètres et large de 34 mètres, il a un déplacement de 33.500 tonnes et peut briser la glace de trois mètres d’épaisseur à une vitesse de deux nœuds.

Pendant la cérémonie de mise à l’eau, le directeur général du groupe Rosatom, Alexeï Likhatchev, a souhaité au navire de battre des records sur l’exemple de son prédécesseur du même nom, le brise-glace soviétique Sibir mis en exploitation en 1977. Ce dernier a notamment établi un record en atteignant le pôle Nord en mai.

Les travaux de construction du Sibir seront achevés d’ici novembre 2020.

  • La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    © Sputnik . Anatoly Medved
  • La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    © Sputnik . Anatoly Medved
  • La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    © Sputnik . Anatoly Medved
  • La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    © Sputnik . Anatoly Medved
  • La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir
    © Sputnik . Anatoly Medved
1 / 5
© Sputnik . Anatoly Medved
La cérémonie de mise à l’eau du plus grand et puissant brise-glace nucléaire au monde, le Sibir

À l’été 2016, la Russie a déjà mis à l’eau l’Arktika, l’un des trois brise-glace du projet 22220 destinés à renouveler la flotte russe de brise-glace nucléaires. Le troisième brise-glace, l’Oural, est toujours en cale sèche. Ces deux navires seront mis en exploitation respectivement à la mi-2019 et en novembre 2021.

Flotte russe de brise-glaces atomique
© Sputnik .
Flotte russe de brise-glaces atomique

Lire aussi:

Les brise-glaces les plus puissants du monde
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Tags:
brise-glaces, mise à l'eau, Sibir (brise-glace du projet 22220), Chantiers navals de la Baltique, Saint-Pétersbourg, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook