Economie
URL courte
228
S'abonner

Sur fond de scandale de ralentissement délibéré des iPhone, un autre producteur de smartphones est soupçonné d’avoir la même pratique. Cette fois-ci, c’est Samsung qui fera l’objet d’une enquête en Italie.

Le service antimonopole italien a ouvert une enquête concernant le ralentissement délibéré des smartphones sud-coréens Samsung dans le but d'augmenter les ventes de nouveaux appareils. La société californienne Apple est également soupçonnée par cette structure antimonopole d'employer des pratiques semblables, fait savoir The Independent.

La crise des iPhone
© Sputnik .
Les autorités italiennes accusent cette société de mener «une politique commerciale tirant avantages du manque de certains éléments, afin de réduire le temps de fonctionnement de leurs produits et obliger les consommateurs à acheter les nouveaux modèles».

Le service antimonopole indique que, tout comme Apple, Samsung ralentit ces smartphones après la mise à jour du système d'exploitation. Les développeurs n'ont cependant pas averti les utilisateurs des possibles conséquences et ne leur ont pas procuré assez d'informations afin de «maintenir un niveau approprié de performance» des appareils.

Samsung a, à plusieurs reprises, affirmé qu'il ne réduisait pas «la performance des composants à l'aide de l'actualisation du logiciel».

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Tags:
smartphones, enquête, Samsung, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook