Ecoutez Radio Sputnik
    Une montre Apple Watch

    Le géant Apple risquerait de faire les frais de la guerre commerciale déclenchée par Trump

    © AP Photo/ Marcio José Sánchez
    Economie
    URL courte
    8221

    Les taxes protectionnistes que Donald Trump prévoit d'instaurer sur de nombreux articles chinois risquent de frapper de plein fouet le géant américain Apple qui fabrique une grande partie de ses accessoires en Chine, constate The Financial Times, en citant entre autres l'enceinte vocale HomePod ou la montre connectée Apple Watch.

    Les dernières propositions du Président américain qui prévoit des mesures protectionnistes à l'égard d'articles chinois risquent de frapper durement la société Apple qui produit nombre d'accessoires en Chine, a indiqué le journal britannique Financial Times.

    Il s'agit du segment d'Apple qui connaît actuellement la plus forte croissance et qui comprend notamment l'enceinte vocale HomePod, la montre connectée Apple Watch ou encore les écouteurs sans fil AirPods. Tous ces produits pourraient voir flamber leur prix si Donald Trump décide de fixer une taxe de 10% sur les exportations chinoises pour un montant de 200 milliards de dollars.

    Le journal prévoit la même réaction chez les concurrents d'Apple, comme Google, Amazon, Sonos et Fitbit dont les accessoires risquent eux aussi de devenir otages du protectionnisme américain. La banque d'investissement Morgan Stanley souligne dans une note d'analyse que ces nouvelles taxes représentent le principal danger pour la capitalisation de la société américaine à la veille d'une nouvelle présentation prévue pour septembre 2018.

    Le cabinet d'étude Canalys fait remarquer pour sa part que les accessoires sont en passe de former le principal marché pour Apple, car les ventes d'ordinateurs, fixes et portables, ainsi que de smartphones sont en train de baisser, tandis que les ventes d'Apple Watch ont augmenté de 30% au deuxième trimestre de 2018 par rapport à la même période de l'année dernière.

    Selon les statistiques douanières, les importations des États-Unis en provenance de la Chine se montent à 505,5 milliards de dollars par an, alors que ce chiffre n'est que de 129,9 milliards dans le sens inverse.

    Début juillet, Washington a tiré une nouvelle salve dans sa guerre commerciale contre la Chine en dressant une liste de produits chinois supplémentaires, et importés pour un montant de 200 milliards de dollars par an, qu'ils menacent de taxer dès septembre.

    Lire aussi:

    Les USA font le bilan des pertes causées par la guerre commerciale
    Guerre commerciale: en Chine, Apple risque de devenir otage du protectionnisme de Trump
    Conflit commercial avec la Chine: Trump a un conseil pour Apple
    Tags:
    taxes, protectionnisme, guerre commerciale, AirPods, Apple Watch, Financial Times, Morgan Stanley, Amazon, Google, Apple, Donald Trump, Washington, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik