Economie
URL courte
13375
S'abonner

L'économiste vénézuélien Raul Penaloza explique à Sputnik pourquoi son pays a renoncé au dollar et expose les éventuels avantages de cette mesure pour l'économie nationale.

Le Venezuela a renoncé au dollar dans ses échanges internationaux en faveur de l'euro et du yuan, a annoncé le ministre vénézuélien de l'Industrie et de la Production nationale Tareck El Aissami. Selon l'économiste vénézuélien Raul Penaloza contacté par Sputnik, il s'agit d'une riposte aux «atteintes» subies par l'économie du pays latino-américain de la part de Washington.

L'initiative serait bénéfique pour les entrepreneurs et personnes physiques possédant des comptes à l'étranger visés par le blocage des opérations, affirme l'interlocuteur de l'agence

«La réorientation vers le système européen ou asiatique doit faciliter le commerce et porter ses fruits dans les plus brefs délais», a-t-il expliqué.

Dans le même temps, cette décision permettrait de réduire la dépendance technologiques de Caracas vis-à-vis de Washington ainsi que d'affaiblir l'influence exercée par les États-Unis sur l'ensemble de la région, estime le spécialiste.

Pourtant, le Venezuela doit s'attendre à de nombreux obstacles sur cette voie, avertit M.Penaloza. En premier lieu, le pays aura à mettre fin à l'utilisation de tous les comptes ouverts aux États-Unis ou gérés avec l'intermédiaire de Washington.

«La plupart des exportateurs et importateurs vénézuéliens ont des comptes internationaux enregistrés aux États-Unis ou dans leurs pays satellites, dont le Panama. Cela va entraîner certains retards avant que toutes les entreprises, publiques comme privées, ne se réorientent sur l'Europe ou l'Asie», a-t-il souligné.

Lire aussi:

Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Sanctions US: Washington s’inquiète de la pénétration chinoise «dans toute l’Amérique latine»
Tags:
comptes bancaires, économie, dollar US, yuan, euro, Tareck El Aissami, États-Unis, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook