Ecoutez Radio Sputnik
    Construction d'une centrale nucléaire

    Pourquoi l’énergie nucléaire est-elle aujourd’hui plus sûre que jamais?

    © Sputnik . Sputnik
    Economie
    URL courte
    2148
    S'abonner

    Le directeur général de la société espagnole Tecnatom qui inspecte la sûreté des centrales atomiques à travers le monde, Francisco Javier Guerra Saiz, a parlé à Sputnik des avantages de l’énergie nucléaire et des risques essentiels de celle-ci, expliquant pourquoi elle est aujourd’hui la plus sûre des sources d’énergie disponibles.

    En termes de mortalité due aux sources d'énergie, l'énergie nucléaire est la moins dangereuse de toutes, mais l'opinion publique reste opposée au combustible nucléaire par peur des accidents dans les centrales de ce type, a indiqué à Sputnik Francisco Javier Guerra Saiz, directeur général de la société espagnole Tecnatom qui inspecte la sûreté des centrales atomiques à travers le monde.

    «Suite à des accidents à la centrale nucléaire de Three Mile Island aux États-Unis, à celles de Tchernobyl en Ukraine et de Fukushima au Japon, des mesures ont été adoptées, tant au stade du projet qu'à celui de l'exploitation, qui minimisent au maximum tout risque d'accident», a indiqué le PDG.

    Et de reconnaître que les résidus de combustible nucléaire posaient un certain problème, vu leur très longue durée de vie et la nécessité de faire très attention à leur gestion. Néanmoins, étant très peu volumineux, ces résidus ont un grand avantage par rapport aux déchets d'autres industries qui sont en règle générale très encombrants.

    «Par ailleurs, on connaît d'ores et déjà des procédés géologiques pour utiliser les résidus de combustible nucléaire. Quant à l'avenir, la Russie figure parmi les leaders dans ce domaine. Elle recycle ces déchets et utilise des génératrices rapides qui réduisent considérablement les volumes de rejets», a relevé le spécialiste.

    Selon ce dernier, pour cette raison, tous les risques du nucléaire civil sont totalement contrôlés à présent.

    Francisco Javier Guerra Saiz a raconté qu'au niveau international, son entreprise Tecnatom inspectait la sûreté des centrales nucléaires et que dans 99,999% des inspections, aucune dérogation au règlement n'était découverte.

    «Ce n'est pas que nous ne voulons rien trouver. Tout simplement, nous voulons découvrir tout avant que cela ne devienne un problème et ce, afin d'apporter les modifications requises qui excluent tout accident», a expliqué l'Espagnol.

    Et d'ajouter que la philosophie même de la sûreté des centrales nucléaires avait changé après l'accident de Fukushima.

    «Ce changement de philosophie rend désormais les centrales nucléaires beaucoup plus sûres, car maintenant quand on adopte des mesures pour un cas d'accident éventuel, il est garanti que les conséquences en resteront à l'intérieur même de la centrale», a noté le PDG de Tecnatom.

    Et de conclure qu'à l'avenir, le nucléaire civil ne serait sans doute pas l'unique réponse aux besoins énergétiques de la planète, mais incontestablement l'une des plus importantes.

    Tags:
    rejets dans l'atmosphère, recyclage, déchets, combustible nucléaire, accident, sûreté nucléaire, centrale nucléaire, Spuntik, Tecnatom, Francisco Javier Guerra Saiz, États-Unis, Three Mile Island, Japon, Fukushima, Ukraine, Tchernobyl, Espagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik