Ecoutez Radio Sputnik
    Dollar US (image d'illustration)

    Après un siècle de domination, le dollar perd ses positions, selon JP Morgan

    © Depositphotos / VadimVasenin
    Economie
    URL courte
    331364
    S'abonner

    Malgré les efforts pour lui faire conserver son statut de première devise internationale, les positions du dollar américain s’affaibliront dans les décennies à venir avec l’essor des économies asiatiques, indique un rapport de la banque JP Morgan.

    Selon les pronostics de la banque JP Morgan, dans les prochaines décennies, l'hégémonie mondiale du dollar américain touchera à sa fin.

    «Le dollar américain a été le monnaie de réserve dominante depuis un siècle […]. Pourtant, nous croyons qu’il perdra ce statut pour des raisons structurelles et d’autres obstacles qui font jour périodiquement», estime le stratégiste de la banque Craig Cohen dans un rapport.

    Il s’agit en premier lieu de l’essor de plusieurs centres du commerce internationale dans la zone économique asiatique qui va au-delà de la Chine et s’étend depuis l’Arabie et la Turquie à l’ouest jusqu’au Japon et la Nouvelle-Zélande à l’est et depuis la Russie au nord jusqu’à l’Australie au sud.

    C’est cette région-là qui est responsable pour deux tiers de la croissance économique mondiale et représente la moitié du PIB mondial. Le pouvoir d’achat accru de la région, précise le rapport, stimulera les opérations menées dans des monnaies autres que le dollar, sapant ainsi son statut de principale monnaie de réserve et de devise internationale.

    «En d’autres termes, nous pensons que l’économie mondiale passera de la domination des États-Unis et du dollar américain, au profit d’un système où la plupart du pouvoir appartiendra à l’Asie», conclut le rapport.

    Dans ces conditions, JP Morgan conseille de se débarrasser du «surpoids» de dollars américains dans les portefeuilles d’investissement et de se diversifier comme le font certaines banques qui préfèrent l'euro ou l’or.

    Tags:
    or, euro, devises, dollar US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik