Ecoutez Radio Sputnik
    Banque mondiale

    La Banque mondiale alerte sur une chute drastique de la croissance des échanges commerciaux

    © AP Photo / Mark Lennihan
    Economie
    URL courte
    13452
    S'abonner

    La croissance du commerce mondial pour 2019, qui devait déjà être au plus bas depuis la crise financière, a été revue encore une fois à la baisse en raison de l'escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

    La Banque mondiale a nettement revu à la baisse sa prévision de croissance des échanges commerciaux pour 2019, la ramenant à 1,5% contre les 2,6% attendus en juin. Ce taux était déjà le plus faible depuis la crise financière mondiale de 2008.

    «La prévision de la croissance du commerce mondial en 2019 a été revue à la baisse d'un point de pourcentage en juin pour atteindre 2,6%, le rythme le plus faible depuis la crise financière mondiale. Les estimations provisoires s’appuyant sur des données plus récentes donnent à penser que ces prévisions de la croissance du commerce pourraient encore être abaissées», a indiqué la Banque mondiale dans le rapport intitulé World Bank’s Europe-Central Asia Economic Update for Fall 2019.

    «Les nouvelles commandes à l'exportation sont en baisse depuis plus d'un an en raison de l'escalade des tensions commerciales, notamment entre les États-Unis et la Chine. D'ici fin 2019, les droits de douane s’appliqueront à la quasi-totalité des importations américaines en provenance de Chine et plus de deux tiers des importations chinoises en provenance des États-Unis», indique le rapport.

    Le rapport indiquait également que le volume du commerce affecté par les mesures restrictives introduites récemment par les pays du G20 avait plus que triplé au cours de l’année dernière, par rapport à la moyenne des années 2012 à 2018.

    «Les différends impliquant d'autres économies ont également augmenté, en particulier entre les États-Unis et l'Inde et entre le Japon et la Corée du Sud. Depuis octobre 2018, le volume des échanges concernés par les nouvelles mesures de restriction des importations introduites par le G20 a plus que triplé par rapport à la moyenne de 2012-2018», note le document.

    La Chine et les États-Unis se livrent depuis 2018 une guerre commerciale qui s'est traduite par l'imposition mutuelle de droits de douane sur des centaines de milliards de dollars d'échanges bilatéraux.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Le Kremlin dévoile qui a interrompu le tête-à-tête entre Poutine et Zelensky à Paris
    Envoyé par erreur par la poste, un chat passe plus d’une semaine dans un colis
    Tags:
    commerce, échanges, Banque mondiale (BM)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik