Economie
URL courte
6304
S'abonner

Les investisseurs redouteraient des événements «effrayants» concernant l’économie américaine en 2020 et ces craintes pourraient être liées aux résultats de la prochaine présidentielle, estime la chaîne de télévision CNBC qui se réfère à Julian Emanuel, stratège chez BTIG.

Les récentes actions des investisseurs indiquent qu’ils cherchent à se protéger contre un événement très négatif qui pourrait arriver fin 2020, a déclaré le stratège en chef des actions et produits dérivés chez BTIG, Julian Emanuel.

Selon lui, l’inquiétude des investisseurs pourrait être liée à ce qu’ils s’attendent à une «apocalypse électorale» après la présidentielle des États-Unis, programmée pour le 3 novembre 2020.

«La gauche, la droite et le centre sont tous inquiets des résultats électoraux très instables», a noté M.Emanuel.

Quelles sont les craintes?

Certains agents économiques craindraient que le climat d’affaires ne se détériore en cas de victoire d’un candidat démocrate comme Elizabeth Warren ou Bernie Sanders, ou que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine prenne de l’ampleur en cas de réélection de Donald Trump.

D’après l’analyste, la situation actuelle sur le marché témoigne d’une «appréhension sans précédent» de la part des investisseurs.

Risque d’une récession

Début décembre, Donald Trump a déclaré qu'un accord commercial avec la Chine pourrait «attendre après l'élection» présidentielle de novembre 2020. Cela a déclenché un effondrement brutal des indices boursiers. Le 3 décembre, les contrats à terme de Dow Jones ont notamment chuté de plus de 250 points.

À la clôture des marchés le 9 décembre, l'indice S&P 500 a perdu 9,92 points (passant à 3.135,96) et le Dow Jones a perdu 105,46 points, désormais à 27.909,60.

Les experts du groupe Bloomberg avaient estimé en octobre que le risque de récession économique au cours des 12 prochains mois était égal à 26% dans le contexte de la guerre commerciale prolongée entre les États-Unis et la Chine.

 

Lire aussi:

Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Un Boeing de British Airways prend feu dans un aéroport espagnol – images
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
La presse étrangère préoccupée par le «virage autoritaire» d’Emmanuel Macron
Tags:
crainte, investisseurs, élection présidentielle, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook