Economie
URL courte
Gazoduc Turkish Stream (101)
11672
S'abonner

La Grèce et la Macédoine du Nord ont commencé à recevoir du gaz russe via le gazoduc Turkish Stream, a annoncé dimanche 5 janvier Vladimir Malinov, directeur de Bulgartransgaz, sur les ondes de la radio BNR.

Après la Bulgarie, c’est au tour de la Grèce et de la Macédoine du Nord d’être approvisionnées  en gaz russe via le Turkish Stream, a déclaré dimanche 5 janvier à la radio bulgare BNR Vladimir Malinov, directeur de Bulgartransgaz.

Le 1er janvier, la Bulgarie a commencé à recevoir du gaz russe via le gazoduc Turkish Stream par le nouveau point d’entrée des livraisons de gaz Strandja 2, utilisé à la frontière avec la Turquie. M.Malinov a précisé que les avantages financiers obtenus grâce au changement de point d’entrée sont évalués à près de 40 millions d’euros.

Toujours selon le patron de Bulgartransgaz, au début de l'année, les capacités du gazoduc Transbalkanique, remplacé par le Turkish Stream, ne sont pas entamées. Les autorités bulgares peuvent donc, si besoin, utiliser également le potentiel de cette infrastructure, a souligné M.Malinov.

Gazoduc Turkish Stream

Le projet Turkish Stream prévoit la construction de deux conduites. Le premier assurera l'approvisionnement en or bleu de la Turquie, le second, du sud et du sud-est de l'Europe.
En novembre, Gazprom a rempli de gaz les deux conduites. La mise en service officielle est prévue pour le 8 janvier prochain.

Dossier:
Gazoduc Turkish Stream (101)

Lire aussi:

La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
Turkish Stream, Bulgarie, Macédoine du Nord, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook