Economie
URL courte
5513
S'abonner

Dans son dernier rapport sur les perspectives énergétiques aux États-Unis, l'EIA (Energy Information Administration) considère un scénario selon lequel le prix du baril pourrait plus que doubler d’ici à 30 ans.

L’Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) au sein du ministère de l'Énergie du pays étudie un scénario selon lequel le prix du baril de Brent pourrait atteindre les 183 dollars d’ici à 2050. Cette hypothèse, dite «de prix élevé», a été mentionnée dans l’Annual Energy Outlook 2020 (AEO2020), rapport annuel sur les perspectives énergétiques aux États-Unis.

Deux autres scénarios suggèrent un prix plus bas. Dans celui dit «de base», l’agence s’attend ainsi à un prix de 105 dollars pour un baril du Brent alors que le «prix bas» se monte à 46 dollars.

L’EIA note que les prix seront conditionnés à l’avenir par l’équilibre des marchés mondiaux.

Un scénario peu réaliste

L’expert du Centre Énergie au sein du parc technologique russe Skolkovo, Ekatérina Grouchevenko, juge peu réaliste que le prix puisse atteindre les 183 dollars. «Alors que l’Inde et la Chine, les plus gros consommateurs de pétrole, voient leur croissance ralentir, la concurrence avec les sources alternatives d’énergie augmente et le nombre d’acteurs sur le marché croît, il est difficile de croire que ce scénario puisse être réaliste», a-t-elle indiqué à Sputnik.

Elle a de plus fait remarquer que cette thèse était développée de façon «assez vague».

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Règlement de compte en Seine-Saint-Denis, un jeune de 16 ans tué de deux tirs
Justin Trudeau, un genou à terre avec des manifestants contre le racisme - images
Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Tags:
énergie, Agence d'information sur l'énergie (EIA) des Etats-Unis, États-Unis, pétrole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook