Economie
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
2133
S'abonner

Les cours du pétrole s'effondrent lundi soir, le baril de Brent ayant déjà dégringolé de 5% en raison de préoccupations relatives à la demande d'or noir face à la propagation du coronavirus, selon les dernières ventes aux enchères.

Vers 16h58 (heure de Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai baissait de 4,8% à 55,16 dollars. Quelques minutes auparavant, cet indice chutait même de 5,02% à 55,03 dollars le baril. Le coût des contrats à terme pour avril du pétrole WTI diminue de 4,36% à 51,05 dollars le baril.

Les cours du pétrole se repliaient fortement ce lundi 24 février, pénalisés par l'avancée de l'épidémie de pneumonie virale hors de Chine et ses potentielles conséquences sur la demande mondiale en or noir, sur un marché déjà excédentaire.

Une épidémie qui se mondialise

La propagation du coronavirus dans plusieurs pays hors de Chine pèse lourdement sur les marchés, constatent les observateurs qui soulignent que si de plus en plus de pays et de continents sont touchés par le virus, le ralentissement de l'activité économique sera d'autant plus important.

Des cas de COVID-19 ont déjà été enregistrés dans 28 pays, dont Oman, le Koweït, Bahreïn et l’Afghanistan. Les marchés sont en outre très perturbés par une multiplication très rapide de cas de nouveau coronavirus en Corée du Sud et en Italie.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
Covid-19, chute, pétrole
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook