Economie
URL courte
4464
S'abonner

Censée servir à l’avenir de principale source d’apprivoisement en énergie du district de Tchoukotka, en Russie, la toute première centrale nucléaire flottante au monde a été mise en exploitation ce vendredi.

Un événement historique tant pour la Russie que pour l’énergie nucléaire dans son ensemble: ce vendredi 22 mai, la toute première centrale nucléaire flottante  au monde, l’Akademik Lomonosov, a été mise en exploitation en Tchoukotka, en Russie, a fait savoir le service de presse de consortium Rosenergoatom.

«Désormais, le projet de construction de la centrale nucléaire thermique flottante dans la ville de Pevek, dans le district autonome de Tchoukotka, peut être considéré comme finalisé avec succès», indique le service de presse citant les propos d’Andreï Petrov, le directeur général de la société qui a signé l’arrêté portant sur la mise en exploitation de la centrale.

La décision est basée sur les résultats d’une vérification menée par l'organisme fédéral russe de sûreté nucléaire Rostekhnadzor et un avis favorable de l’agence de surveillance écologique russe Rosprirodnadzor.

«Les documents en question attestent que la centrale nucléaire thermique flottante répond entièrement aux normes et règles, notamment celles sanitaires et épidémiologiques ainsi qu’environnementales», souligne le communiqué.

Plus de 47 millions de kWh

Depuis son lancement, la centrale a d’ores et déjà généré plus de 47,3 millions kWh d’énergie et à présent elle satisfait 20% de la demande du nœud énergétique formé par la centrale nucléaire de Bilibino et celle thermique de Tchaoun. À l’avenir, lorsque cette première sera mise hors  service, c’est l’Akademik Lomonossov qui devra jouer le rôle de principale source d’alimentation en énergie de la Tchoukotka.

L'Akademik Lomonosov pèse pas moins de 21.560 tonnes. Sa longueur est de 144,5 mètres et sa largeur de 30 mètres. Elle utilise deux réacteurs nucléaires KLT-40S flottants, capables de générer jusqu’à 70 mégawatts d’électricité et 50 gigacalories par heure d’énergie thermique.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
énergie, Tchoukotka, centrale nucléaire flottante
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook