Economie
URL courte
Conséquences économiques du coronavirus (49)
9450
S'abonner

Le constructeur d’avions Boeing n’a reçu qu’une commande en juin, tandis que les livraisons du groupe ont chuté de plus de 70% depuis le début de l’année.

La pandémie de Covid-19 a porté un coup sévère aux compagnies aériennes, et les constructeurs d’avions en subissent eux aussi les conséquences: ainsi, le groupe Boeing n’a reçu qu’une commande en juin, après en avoir enregistré neuf en mai.

L’unique commande a été passée par le spécialiste américain du transport de colis FedEx qui souhaite acheter un avion cargo 767, rapporte Reuters.

Les livraisons chutent de 71%

Depuis le début de l’année, Boeing a reçu des commandes pour la livraison de 59 appareils. En juin, le groupe a livré 10 avions, alors qu’en mai ce chiffre s’était établi à 4: un 737-800AP8-A Poseidon pour l’US Navy, deux 777F pour China Southern Airlines et un 767-300F pour UPS. Aucun de ces appareils n’est destiné au transport de passagers.

Dans le même temps, le constructeur a fait état de 355 annulations de commandes pour son 737 MAX, cloué au sol depuis deux crashs aériens mortels, au cours du premier semestre. Les livraisons au cours du premier semestre ont chuté de 71%, à seulement 70 avions.

Dossier:
Conséquences économiques du coronavirus (49)

Lire aussi:

La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Ankara réagit vivement à une caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
«Un voyage en Absurdie»: Marine Le Pen exprime sa colère après une réunion des ministres sur la gestion sanitaire
Didier Raoult: «C’est quelque chose que je ne prédisais pas»
Tags:
pandémie, avions de ligne, Boeing 737 MAX, Boeing
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook