Economie
URL courte
Par
6381
S'abonner

Des investisseurs étrangers ont acheté près de 60% de chacune des deux tranches d’euro-obligations russes, à rendement en 2027 et 2032, placées ce jeudi 12 novembre sur le marché financier, relate la banque russe Gazprombank. Il s'agit de la première transaction réalisée sans la participation des investisseurs américains.

La plupart des deux tranches des euro-obligations russes -l'une à échéance de sept ans et l'autre, de 12- mises sur le marché par le ministère russe des Finances le 12 novembre, ont été achetées par des investisseurs étrangers, a annoncé Denis Choulakov, premier vice-président de Gazprombank, l’un des organisateurs de la transaction.

«Malgré des taux de coupon historiquement bas et une situation géopolitique difficile, un historique de crédit, la politique de gestion de la dette ainsi qu’une gestion macro-économique sur fond de pandémie réussie par le ministère des Finances, se sont révélés attrayants pour les investisseurs étrangers, principalement des pays d’Europe, ainsi que d'Asie et du Moyen-Orient», a-t-il déclaré aux journalistes le même jour. Et de préciser que la participation des investisseurs russes s'élevait à environ 40% dans chaque tranche.

Selon M.Choulakov, la demande totale des investisseurs a dépassé 2,7 milliards d'euros, environ 120 investisseurs ont participé à l'opération.

Sans investisseurs américains 

Commentant la nouvelle, le ministre russe des Finances, Anton Silouanov, a fait remarquer aux journalistes qu’il s’agissait de la première transaction après les restrictions imposées par les autorités américaines en août 2019 concernant la participation des investisseurs américains au placement initial des euro-obligations souveraines russes.

«La transaction a été réalisée sans la participation d'investisseurs américains et d'infrastructures financières américaines», a-t-il précisé.

Deux tranches d’euro-obligations

Le ministère russe des Finances a placé jeudi 12 novembre des euro-obligations pour un montant de 2 milliards d'euros, divisés en deux tranches: l’une à échéance de sept ans pour 750 millions d'euros d’une rentabilité de 1,125% par an, l’autre, à plus long terme -12 ans- pour 1,25 milliard d'euros d’une rentabilité de 1,85% par an.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
Anton Silouanov, Gazprombank, Russie, euro-obligations, euro
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook