Economie
URL courte
Par
10428
S'abonner

Le manque de conteneurs nécessaires pour expédier la pâte de bois, qui sert à fabriquer du papier toilette, risque d’entraîner une pénurie mondiale de ce produit hygiénique, prévient Bloomberg.

La reprise économique liée à l’allégement des mesures sanitaires et l’explosion consécutive de la demande de transport par voie maritime risquent d’avoir un effet néfaste sur la production du papier toilette, prévient l’analyste de Bloomberg Fabiana Batista.

Dans sa tribune, elle cite notamment Walter Schalka, directeur du groupe brésilien Suzano, premier producteur mondial de pâte de bois qui sert à fabriquer du papier toilette. Ce dernier déplore le manque actuel de conteneurs nécessaires pour expédier la matière première. Selon lui, tous les acteurs sud-américains qui exportent en vrac «sont confrontés à ce risque».

Les problèmes d’expédition de la pâte de bois pourraient ainsi «faire boule de neige» et perturber sérieusement l’approvisionnement en papier toilette si les producteurs ne disposent pas de stocks suffisants, explique l’analyste.

Flambée d’achats sur fond de confinement

Avec l’adoption de mesures drastiques de confinement pour lutter contre la pandémie de coronavirus au printemps 2020, les achats de papier toilette ont connu une hausse vertigineuse, ce qui a obligé les producteurs à accroître l’offre.

Selon les évaluations du Statista Consumer Market Outlook réalisées en mars 2020, la hausse des ventes la plus spectaculaire a eu lieu en Italie, avec une croissance estimée de 140% par rapport à mars 2019. Venaient ensuite l’Australie (+98%), l’Espagne (+82%) et le Royaume-Uni (+80%), alors que la France a affiché une hausse assez modeste (+30%).

Face à cette panique d’achat en temps de pandémie, des sociologues présentent diverses explications de ce type de comportement.

Ventes rationnées en Australie

En Australie, certaines chaînes de supermarchés sont allés jusqu’à imposer des quotas quant au nombre de rouleaux de papier toilette et d’essuie-tout que les clients pouvaient acheter. Même le Premier ministre Scott Morrison a dû s’adresser à la nation pour tenter d’endiguer la frénésie consommatrice: «Arrêtez, c'est ridicule».

Sur fond de panique générale, un Australien a acheté près de 5.000 rouleaux de papier toilette et 150 bouteilles de désinfectant pour les mains pour les revendre en ligne. Or, la suite lui a donné tort.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
conteneurs, Australie, pénuries, papier toilette, Bloomberg, Scott Morrison
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook