Economie
URL courte
Par
3315
S'abonner

Intervenant mercredi 21 juillet lors d’un débat en ligne sur les cryptomonnaies, Elon Musk a affirmé qu’elles étaient un moyen d’augmenter le pouvoir des individus face au gouvernement et qu’il investissait dans celles-ci mais ne les manipulait pas, ayant, en passant, provoqué la hausse de l’une d’entre elles.

S'exprimant le 21 juillet lors de la conférence The B Word organisée par le Crypto Council for Innovation, avec la participation du directeur général de Twitter et fondateur de Square Jack Dorsey, Elon Musk s’est déclaré confiant dans les perspectives des cryptomonnaies en précisant qu’il avait personnellement des bitcoins, ethereums et dogecoins.

Le patron de Tesla a signalé que les cryptomonnaies étaient un moyen «d’augmenter le pouvoir de l’individu par rapport au gouvernement» et a voulu que le bitcoin réussisse.

«Si le prix du bitcoin baisse, je perds de l'argent… mais je ne m’en défais pas. J’aimerais voir le bitcoin réussir», a-t-il avancé.

Davantage d’énergie renouvelable pour le minage

Il a déclaré que Tesla recommencerait très probablement à accepter le bitcoin pour les achats une fois que l’exploitation minière deviendrait moins contraignante pour l'environnement.

«Il semble que le bitcoin se tourne davantage vers les énergies renouvelables et que nombre de centrales au charbon à usage intensif qui étaient utilisées aient été fermées, en particulier en Chine. Je veux faire un peu plus diligence pour confirmer que le pourcentage d'utilisation d'énergie renouvelable est égal ou supérieur à 50%», a affirmé le PDG de Tesla.

En mai, il a annoncé sur Twitter que la société suspendrait les achats de véhicules avec du bitcoin par crainte de «l'utilisation croissante de combustibles fossiles pour l'extraction de (celui-ci)».
Après ces paroles, le prix de l’ethereum s’est envolé de plus de 12%.

Des tweets semant le chaos

Ses tweets sèment le chaos dans le monde de la cryptomonnaie depuis un certain temps. Le prix du bitcoin a grimpé en flèche en février après qu’il a déclaré que son entreprise avait acheté environ 1,5 milliard de dollars de monnaie numérique. Trois mois plus tard, l'annonce de Musk selon laquelle Tesla cesserait d'accepter le bitcoin comme moyen de paiement en raison des inquiétudes concernant les émissions de carbone causées par l'extraction de la cryptomonnaie avait déclenché une vente massive.

En juin, elle a bondi de 11% après l'annonce par Musk que Tesla reprendrait les transactions en bitcoins lorsque l'exploitation minière serait effectuée avec une énergie plus propre.

StopElon, un mouvement en réponse

Des utilisateurs anonymes, en colère contre l’impact des tweets de Musk sur le prix du bitcoin et les autres principales monnaies numériques, ont lancé à la mi-mai un nouveau token, StopElon.

«Elon Musk est tristement célèbre pour avoir manipulé de manière irresponsable le marché des cryptomonnaies avec son compte Twitter. Tout récemment, il l'a fait à nouveau, provoquant un crash massif à travers toutes les frontières lorsqu'il a tweeté que Tesla cesserait d'accepter le bitcoin comme moyen de paiement», ont déclaré les créateurs anonymes de cet instrument financier numérique.

Lire aussi:

Les nombres de décès quotidiens dus au Covid et de malades en réanimation grimpent en France
La police allemande patrouille à La Rochelle aux côtés de la gendarmerie – photo
Un trentenaire décède après sa vaccination au Pfizer dans les Landes, la famille y voit un lien et porte plainte
Tags:
Elon Musk, Bitcoin, cryptomonnaie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook