Europe
URL courte
Par
477054
S'abonner

Pour avoir présenté à une classe de 5e année une caricature signée Coco et jugée «obscène» du prophète Mahomet qui montre ses parties génitales, un professeur a été écarté à Molenbeek, informe la presse belge.

Un professeur a été provisoirement écarté et a fait l’objet jeudi d’une première audition dans le cadre de la procédure disciplinaire pour avoir montré une caricature du prophète Mahomet de la dessinatrice Coco à ses élèves. La RTBF informe que ce n’est pas le fait d’avoir présenté une image religieuse, mais bien le caractère obscène de celle-ci qui est à l’origine de sa suspension.

En effet, ce dessin, qui met en scène le prophète nu et agenouillé, a été montré aux élèves de 5e année.

«Nous pensons [...] que le dessin qui a été montré est un dessin à caractère obscène qui ne devrait pas être présenté à des enfants de 10 ans»,estime la maire Catherine Moureaux qui souligne que ce n’est pas la nudité, mais l’obscénité de la caricature qui est en cause.

Sudinfo rapporte que d’après ses informations, aucune sanction n’a pour l’heure été prise et ajoute que, contacté par la rédaction, le professeur en question s’est refusé à tout commentaire.

«La liberté d’expression n’est pas négociable»

L’information a déjà attiré l’attention du président du Mouvement réformateur (MR) Georges-Louis Bouchez qui juge que si la suspension s'avère vraie, elle est «inacceptable et intolérable».

«La liberté d’expression n’est pas négociable!», a-t-il écrit sur Twitter.

En commentaire, l’un de ses abonnés s’interroge sur la raison de montrer «des dessins pornographiques à des enfants de 9-10 ans».

Meurtre de Samuel Paty

Cet événement survient près de deux semaines après l’assassinat de Samuel Paty, enseignant français décapité par un terroriste pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet pendant un cours sur la laïcité. Le meurtrier a été abattu par les forces de l’ordre.

Lire aussi:

Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Attention à une escroquerie avec le permis de conduire qui se répand 
Tags:
Belgique, Prophète Mahomet, caricature
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook