Europe
URL courte
Par
6732
S'abonner

Le chancelier autrichien a annoncé un deuxième confinement dans le pays pour endiguer la propagation du Covid-19. Parmi les mesures annoncées: un couvre-feu et la fermeture des cafés, bars, restaurants et hôtels.

Le reconfinement débutera le 3 novembre en Autriche, a annoncé ce samedi 31 octobre le chancelier autrichien Sebastian Kurz lors d’une conférence de presse à Vienne.

«Le deuxième confinement aura lieu en Autriche à partir du 3 novembre à minuit et jusqu’à là fin de novembre. Comme au printemps, il faudra renoncer à de nombreuses choses du quotidien, et je voudrais en donner un bref aperçu. Les événements publics ne seront plus possibles. Cela concerne la culture, les sports, les loisirs», a indiqué M.Kurz.

Ainsi, théâtres, piscines et marchés de Noël fermeront, les événements comme les mariages et les fêtes d'anniversaire seront annulés. Il sera également interdit de séjourner dans un hôtel, sauf pour un voyage d’affaires.

«Nous sommes également obligés de fermer les restaurants, bars et cafés à l’exception de la vente à emporter», a ajouté le chancelier.

Selon lui, les collèges, lycées et universités donneront leurs cours à distance. Les employeurs doivent dans la mesure du possible proposer à leurs salariés de télétravailler, a ajouté M.Kurz.

«Si nous n’agissons pas maintenant, les capacités de soins intensifs seront saturées.»

En revanche, les écoles, crèches, écoles primaires, magasins et salons de coiffure resteront ouverts.

Enfin, le couvre-feu s’appliquera dans le pays de 20h00 à 06h00, a souligné le chancelier.

Covid-19 en Autriche

Le 30 octobre, le nombre quotidien de nouvelles infections en Autriche a dépassé 5.600, un record, contre seulement 1.000 début octobre.

Les autorités alertent sur une saturation des services de santé si ce chiffre atteint 6.000.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Sebastian Kurz, Europe, pandémie, confinement, Covid-19, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook