Europe
URL courte
Par
10931
S'abonner

Lors d'un mini-sommet européen, la France, l'Autriche, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Conseil européen et la Commission européenne ont discuté de leur réponse conjointe à la menace terroriste.

S'exprimant lors de la conférence de presse conjointe sur la réponse européenne à la menace terroriste, à laquelle prenait part la France, l'Autriche, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Conseil européen et la Commission européenne, Emmanuel Macron a appelé à «une réponse rapide et coordonnée» contre ce fléau.

Selon le Président français, l'espace Schengen doit être réformé et un conseil européen de sécurité intérieure mis en place pour le sécuriser.

La Commission européenne va dévoiler un nouveau programme contre le terrorisme le 9 décembre, a précisé sa présidente Ursula von der Leyen.

Ce mini-sommet s'est tenu en visioconférence avec plusieurs dirigeants de l'UE dans le sillage des attentats en France et en Autriche. Lors du sommet des 10 et 11 décembre, les dirigeants européens examineront les initiatives antiterroristes présentées par la France et l'Autriche, notamment la protection des frontières extérieures de l'UE, la formation des imams européens et la suppression des contenus terroristes sur les réseaux sociaux, a déclaré le chef du Conseil européen, Charles Michel, à l'issue de la réunion.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
Emmanuel Macron, menace terroriste, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook