Europe
URL courte
Par
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (129)
1472
S'abonner

Alors que les États-Unis s’apprêtent à imposer de nouvelles restrictions au Nord Stream 2, son opérateur a réagi, avançant l’importance de la construction du pipeline pour la sécurité énergétique et la compétitivité de l'UE, mais aussi l’intérêt de ses partenaires à l’achèvement du projet.

L'opérateur du Nord Stream 2 AG a déclaré ce mardi 19 janvier à Sputnik que ses partenaires restaient intéressés par l’achèvement du projet malgré les sanctions américaines.

La veille, les États-Unis avaient informé l’Allemagne et plusieurs pays européens qu’ils allaient imposer de nouvelles sanctions contre le navire poseur de canalisations Fortuna, propriété de la société russe KVT-RUS et qui devrait être utilisé pour des poses dans les eaux danoises.

«Nous ne faisons aucun commentaire sur les conséquences potentielles de telles actions», réagit Nord Stream AG, soulignant que l'opérateur et ses partenaires «restent profondément intéressés» à l'achèvement de Nord Stream 2.

La mise en service du gazoduc est dans l'intérêt des consommateurs européens et contribue à maintenir la sécurité énergétique et la compétitivité de l'UE, insiste la société.

Le projet Nord Stream 2

Nord Stream 2 prévoit la construction de deux pipelines d'une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an, reliant la côte russe à l'Allemagne par le fond de la mer Baltique.

Les États-Unis s’opposent à ce projet, considérant qu’il menace directement la promotion de leur gaz naturel liquéfié auprès de l’UE. En décembre 2019, ils ont imposé une première batterie de sanctions contre Nord Stream 2, mettant ainsi en suspens les travaux de construction.

La reprise des travaux a eu lieu en décembre dernier quand le navire russe Fortuna a posé 2,6 kilomètres de canalisations dans les eaux allemandes. D’après l’opérateur Nord Stream 2 AG, il reste environ 148 kilomètres de gazoduc à poser: 120 kilomètres dans les eaux danoises et environ 28 kilomètres dans les eaux allemandes.

Dossier:
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (129)

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Tags:
États-Unis, sanctions, gazoduc, Nord Stream 2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook