Economie

Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2

Long de 1.230 kilomètres, le gazoduc Nord Stream 2 doit relier le littoral russe à l’Allemagne par le fond de la mer Baltique. Les États-Unis se dressent contre ce projet, considérant qu’il menace directement la promotion de leur gaz naturel liquéfié auprès de l’UE. Le 17 décembre 2019, le Congrès américain a adopté des sanctions qui visent les entreprises collaborant au projet.

En juillet 2020, Les États-Unis ont approuvé lors de la validation du budget de la Défense 2021, un éventail de sanctions à l’encontre des assureurs et certificateurs du Nord Stream 2 ainsi qu’à celle des sociétés qui financent ou fournissent des équipements aux navires nécessaires à sa construction. Les nouvelles recommandations de la loi PEESA (Protecting Europe’s Energy Security Act) ont été publiées en octobre.

Plus d'info