Europe
URL courte
Par
211051
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères a expliqué comment l’Ukraine avait raté la chance de mettre fin au conflit dans le Donbass qui aurait dû revenir au sein de ce pays fin 2015.

Les autorités ukrainiennes ont tout fait pour ne pas respecter leurs engagements pris dans le cadre des accords de Minsk, perdant ainsi la chance de régler la crise dans le Donbass, a déclaré ce vendredi 12 février Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

«Malheureusement, ces accords n'ont jamais été mis en œuvre. Kiev n'a pas profité de cette occasion pour rétablir la paix. Il fait tout son possible pour se soustraire au respect de ses engagements, fait semblant de les réaliser, évite les contacts directs avec Donetsk et Lougansk, sans lesquels il est impossible de régler la crise, essaie de déformer ou de réécrire les accords de Minsk», a indiqué Mme Zakharova.

L’«Ensemble de mesures pour l’application des Accords de Minsk» (Minsk II), signé le 15 février 2015, contient des ententes concrètes passées entre Kiev d’un côté et Donetsk et Lougansk de l’autre, pour régler le conflit d’une manière pacifique, a noté la porte-parole. Ce conflit a éclaté après le lancement d’une opération militaire dans le Donbass par les forces arrivées au pouvoir en Ukraine suite à un coup d’État, a-t-elle rappelé.

L’Ukraine ne cache pas son refus de respecter les accords de Minsk

Aux termes des accords Minsk II, qui font partie du droit international puisqu’ils ont été approuvés par le Conseil de sécurité de l’Onu, la paix aurait dû se rétablir dans le Donbass fin 2015.

Cette région aurait dû revenir au sein de l’Ukraine. Mais les actions de Kiev ne font que creuser l’écart entre l’Ukraine et le Donbass. Qui plus est, les dirigeants ukrainiens ne cachent même pas leur refus de respecter les accords de Minsk, note la porte-parole.

«Le chef de la délégation ukrainienne au sein du groupe de contact Kravtchouk a même affirmé que "les accords de Minsk sont un nœud coulant autour du cou de l’Ukraine qui empêchent de régler le conflit», a noté la porte-parole.

Le Président Zelensky a déclaré à plusieurs reprises que ces accords étaient nécessaires principalement pour maintenir les sanctions contre Moscou, a rappelé Mme Zakharova.

Interner les Ukrainiens ayant la double nationalité?

Elle a dénoncé le projet de loi prévoyant l’internement en camps des Ukrainiens qui ont aussi la citoyenneté russe, qui avait été soumis en novembre au parlement ukrainien.

Toutefois, on ne voit aucune réaction appropriée de la part de l'OSCE, de l'Allemagne et de la France, qui, avec la Russie, agissent en tant que médiateurs au sein du Groupe de contact et au format Normandie, a noté la porte-parole.

Moscou appelle l’OSCE à donner une impulsion aux accords de Minsk

À la veille du sixième anniversaire de l’accord de Minsk, la Russie a soumis à l'OSCE un projet de déclaration à l'appui de ce document et de la résolution 2202 du Conseil de sécurité de l’Onu, qui l'a approuvé.

«Nous avons invité les États membres de l'OSCE à réaffirmer que c’est la seule solution et à appeler à respecter d’urgence ses dispositions dans leur intégralité. Nous espérons que l’OSCE soutiendra cette initiative et que les parties en conflit - Kiev, Donetsk et Lougansk - feront preuve de responsabilité et de volonté politique pour parvenir à un règlement global du conflit», a conclu Mme Zakharova.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Un policier renversé et projeté au sol après avoir voulu contrôler un individu à motocross à Lyon
Tags:
ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, accords de Minsk II, accords de Minsk, Russie, Donbass
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook