Faits divers
URL courte
Par
0 1373
S'abonner

Le 7 septembre, une femme de 37 ans a été agressée et embarquée dans le coffre d’un véhicule alors qu’elle faisait son jogging aux abords d’un lac, dans l’Ain. Son agresseur l’a conduite vers un autre lac où il l’aurait violée en la menaçant d’un couteau. Le suspect est en fuite mais a été identifié, il est décédé peu après.

Une joggeuse de 37 ans courait aux abords du lac de Nantua, dans l’Ain, lorsqu’elle a été agressée par un homme malgré la présence à proximité de pêcheurs et de promeneurs et d’autres coureurs, rapporte Le Progrès. L’incident a eu lieu dans la matinée du 7 septembre.

Selon le quotidien, la victime a été menacée avec un couteau avant d’être frappée à la tête lorsqu’elle a tenté de se débattre et de désarmer le malfaiteur. Pourtant, le suspect, circulant en voiture, a ensuite enlevé la femme en la chargeant dans le coffre de son véhicule.

Comme le précise le média, la joggeuse a réussi à appeler la gendarmerie et a alerté son mari avant que son agresseur ne l’entende et arrête la voiture pour arracher son téléphone.

D’après Le Progrès, le malfrat est arrivé au lac de Sylans, dans le Haut-Bugey, et aurait fait sortir sa victime du coffre et l’aurait violée sous la menace d’un couteau. C’est un pêcheur qui se serait approché de la voiture, permettant ainsi à la femme de se dégager et de mettre le suspect en fuite.

Un violeur sorti de prison

Le média indique que les investigations menées par les gendarmes ont permis de déterminer que le criminel, qui était toujours en fuite, habitait en Isère et son véhicule a été retrouvé brûlé à Roussillon.

Il s’est avéré que le violeur avait déjà été condamné pour des faits similaires et serait sorti de prison récemment.

L'auteur a finalement été retrouvé mort dans un accident de la route dans le même département.

Lire aussi:

Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Licenciement en cas de non-vaccination? La droite dénonce «une volonté de revanche sur le dos des salariés»
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Plus besoin d’autorisation parentale pour vacciner les ados de 16 ans: «Le gouvernement ouvre une boîte de Pandore»
Tags:
agression, agressions sexuelles, viol, femmes, jogging, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook