Faits divers
URL courte
Par
16344
S'abonner

Une rixe impliquant cinq personnes dont une femme blessée au visage à coups de couteau s’est produite dans la nuit du 18 au 19 septembre à Besançon. Deux suspects de 18 et 26 ans ont été interpellés.

Une jeune femme a reçu des coups de couteau au visage au cours d’une altercation violente qui a eu lieu dans la nuit du 18 au 19 septembre à Besançon, rue de la Préfecture, rapporte L’Est Républicain.

Selon le quotidien, des policiers du centre de supervision urbaine ont remarqué grâce aux caméras de vidéosurveillance une rixe opposant deux individus à un groupe de trois personnes.

Comme l’indique le média, les caméras de vidéosurveillance se sont avérées décisives. Les forces de l’ordre du centre de supervision urbaine (CSU) ont constaté que le conflit avait éclaté aux alentours de 02h00. Il s’est avéré que deux individus, dont l’un semblait porteur d’une arme blanche, ont agressé un groupe de trois jeunes.

À l’arrivée de la police, les malfaiteurs se sont enfuis, mais les fonctionnaires sont parvenus à les rattraper.

Les constatations médicales font état d’un nez cassé, de coups de couteau au visage pour la jeune femme et de coupures pour la troisième victime, précise L’Est Républicain.

Aucune précision

Le média relate que les suspects de 18 et 26 ans ont été interpellés et emmenés au commissariat. Ils ont été placés en cellule de dégrisement avant d’être auditionnés.

Les trois victimes ont été prises en charge et examinées par un médecin. La jeune touchée au visage n’a pas eu de blessures graves grâce à la présence de ses lunettes qui l’ont protégée de la lame.

Les détails de cette altercation ne sont pas clairs. Les premières auditions ont constaté que les deux groupes ne se connaissaient pas.

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
Besançon, attaque au couteau, blessés, bagarre, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook