Faits divers
URL courte
Par
4314
S'abonner

Le tribunal du Mans a condamné à trois ans de prison avec sursis un pompier volontaire pour avoir allumé cinq incendies entre 2017 et 2020. «Je ne peux pas résister à cette envie de mettre le feu», a déclaré l’intéressé lors de son audition.

Âgé de 22 ans, un pompier volontaire a été jugé par le tribunal du Mans (Sarthe) le 21 septembre. Il a été reconnu coupable d’avoir allumé cinq feux entre 2017 et 2020 dans le secteur de La Chapelle-d’Aligné, rapporte le site Actu.
«Je ne peux pas résister à cette envie de mettre le feu», a-t-il confié lors de l’audition.

Toujours le même procédé

Le pompier a été placé en garde à vue le 19 juillet 2020. Il a fini par reconnaître avoir mis le feu à cinq reprises entre 2017 et 2020.

Dans son véhicule, «une trappe» permettant de cacher une boîte d’allumettes a été découverte. D’après les éléments de l’enquête, il a toujours eu recours au même procédé: mettre le feu à une végétation assez sèche, mais sans jamais utiliser de produit accélérant.

«Il n’a pas la fascination du feu»

Son avocate indique toutefois qu’il ne s’agit pas d’un pyromane. «Il n’a pas la fascination du feu».

Pour le prouver, elle affirme que son client ne «reste pas sur les lieux une fois le feu allumé. Il agit avec des pulsions».

Trois ans de prison avec sursis

Grâce à son casier judiciaire vierge, le jeune homme a échappé à la prison ferme mais a été condamné à trois ans de prison avec sursis, précise Actu.

En outre, il a l’interdiction d’exercer l’activité de pompier durant cinq ans.

Lire aussi:

Le FBI contrôle les militaires avant l'investiture de Joe Biden
La Russie expulse deux diplomates néerlandais
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Jack Lang sur la signature d'une tribune pour décriminaliser la pédophilie: «C’était une connerie!»
Tags:
incendie, pompiers, Sarthe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook