Faits divers
URL courte
Par
381543
S'abonner

Tentant d’empêcher des migrants d’installer un camp dans le quartier de Beau-Marais à Calais, huit CRS ont été blessés, dont un gravement. Ils ont été visés par des jets de projectiles.

Huit membres des Compagnies républicaines de sécurité (CRS) ont été blessés lors d’affrontements avec plusieurs dizaines de migrants à Calais dans la nuit du 2 au 3 octobre, rapporte La Voix du Nord.

Selon le quotidien, l’altercation s’est produite alors que les policiers étaient en patrouille dans le quartier de Beau-Marais et tenté d’empêcher la formation d’un campement de migrants aux abords du terrain de vélo BMX.

Jets de projectiles

Entre 80 et 100 migrants se sont opposés aux forces de l’ordre, indique une source policière citée par le média.

«Des jets de canettes, de boîtes de conserve et de cailloux ont visé les CRS», précise-t-elle.

Sept CRS ont été «très légèrement contusionnés», un autre a été plus gravement blessé au genou. Aucune information sur une hospitalisation de ce dernier n’a été communiquée.

D’après La Voix du Nord, les faits ont eu lieu quelques jours après le démantèlement d’un campement en face de l’hôpital de Calais, où vivaient entre 700 et 800 migrants.

Lire aussi:

Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
police, camp de migrants, migrants, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook