Faits divers
URL courte
Par
18544
S'abonner

En Dordogne, une femme de 48 ans sera jugée en janvier prochain après que son compagnon a porté plainte à son encontre pour violences conjugales. Une enquête a de plus établi qu'elle avait voulu émasculer un de ses ex-compagnons, selon France Bleu.

Un habitant de Coulounieix-Chamiers (Dordogne) a porté plainte contre sa femme pour violences conjugales mardi 6 octobre, relate France Bleu.

Au commissariat de Périgueux, il a dit subir des violences psychologiques et physiques de la part de sa femme, prétendant être écrasé mentalement au quotidien et avoir été frappé à plusieurs reprises.

ITT de 10 jours et dilapidation de l'argent commun

Il a révélé que sa compagne de 48 ans l'avait mordu et lui avait donné des coups de pied et de poing. Selon lui ces violences ont entraîné une Incapacité temporaire de travail de 10 jours. En outre, elle dilapidait l'argent du couple.

Interpellée et placée en garde à vue, elle a reconnu les faits.

Les policiers ont procédé à une enquête et ont retrouvé un de ses anciens compagnons. Celui-ci a confié qu’elle avait failli l'émasculer.

Selon France Bleu, elle a été placée sous contrôle judiciaire et sera jugée en janvier devant le tribunal correctionnel de Périgueux. 

Lire aussi:

Darmanin prédit des «décisions difficiles» pour lutter contre l'épidémie de Covid-19
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
plainte, violences conjugales, Dordogne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook