Faits divers
URL courte
Par
5125
S'abonner

Une fuite de sulfate de nickel s’est produite dans les stocks d’une entreprise de Bonneville, en Haute-Savoie. Colmatée, elle a tout de même laissé s’échapper 5.000 litres de substance toxique dans les eaux pluviales.

Quelque 5.000 litres de sulfate de nickel ont été déversés dans l’Arve, à Bonneville, ce 15 octobre dans la matinée, indique France 3. Cette fuite partielle sur une cuve de 12.000 litres, propriété d’un groupe privé, a été colmatée.

Le réservoir s’est cassé dans la nuit et la fuite a été enregistrée vers 07h30. Le sulfate de nickel peut avoir un effet toxique sur l’Homme et l’environnement, et est traditionnellement utilisé pour traiter le fer.

Mesures prises

Une équipe de pompiers spécialisés dans les risques chimiques a été dépêchée sur place pour des opérations de reconnaissance, indique France Bleu. Les zones contaminées ont été isolées et des barrages antipollution ont été implantés dans le cours d’eaux pluviales.

Le réseau d’eau potable n’est pas concerné, assurent les pompiers.

Comme la substance a été déversée dans la rivière, il n’y aurait pas de risques pour les habitants, poursuit France Bleu. Toutefois, la faune et la flore pourraient en subir des conséquences.

Un appel aux spécialistes du pompage de produits chimiques a été lancé par l’entreprise en question pour que des mesures soient prises à l’intérieur et à l’extérieur du secteur.

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Tags:
Haute-Savoie, matières toxiques, pollution, fuite chimique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook