Faits divers
URL courte
Par
51812
S'abonner

Masque enlevés, règles de distanciation sociale non-respectées… Une rave party a rassemblé 800 participants ce week-end à Rennes. Prévenus, les gendarmes n'ont pas pu évacuer le site dans la soirée mais ont procédé à diverses verbalisations le lendemain.

Une rave party illégale a réuni 800 participants au sud de Rennes. Arrivés dans la nuit du 17 au 18 octobre, les fêtards se trouvaient toujours sur place le dimanche midi. Comme l’indique 20 Minutes se référant à la gendarmerie, la fête techno a été organisée sur un terrain privé à Guignen.

Intervenus sur le site vers 1h du matin, les gendarmes ont noté l’absence de masques chez ces fêtards, ainsi que le non-respect des règles de distanciation physique.

Des dizaines de contraventions

Sans avoir pu mettre fin à la rave party, les gendarmes ont procédé dans la matinée à des verbalisations. Plusieurs dizaines d’individus ont reçu des amendes pour usage de stupéfiants ou conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants.

​Face à la circulation intense du coronavirus, Emmanuel Macron a invité les Français à ne pas être plus de six en recevant des invités chez soi. Il a également encouragé le port du masque, y compris dans la sphère privée.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
état d'urgence, fête, Rennes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook