Faits divers
URL courte
3153
S'abonner

Quatre lamas ont été tués par des chiens qui ont fait irruption dans un élevage le 19 octobre en Indre-et-Loire. Le propriétaire des chiens assume la responsabilité.

Une dizaine de chiens de chasse à courre ont attaqué lundi 19 octobre quatre lamas qui se trouvaient dans un élevage en Indre-et-Loire, dévorant vivant celui de 5 ans, rapporte La Nouvelle République.

Le drame a eu lieu en fin de matinée lorsque la propriétaire de l’élevage était chez elle, sur son terrain proche de la commune de Saint-Étienne-de-Chigny.

«Le carnage a été terrible, Karena [le nom du lama tué, ndlr] est morte éventrée, les clôtures ont été détruites, le lieu de tonte dévasté, les autres lamas prostrés et moi terrorisée», déplore l'éleveuse.

Il reconnaît sa responsabilité

Avec l’aide de voisins, les trois autres animaux ont pu être sauvés.

Venu récupérer ses chiens qui «sont sortis de chez [lui]» avant de descendre «dans les bois où se trouvaient des chevreuils», le maître de la meute a présenté ses excuses, assumant l’entière responsabilité, poursuit le quotidien. Il souhaite apaiser la peine de la propriétaire des lamas en lui proposant réparation.

Lire aussi:

La France presse le FMI d'examiner le rapport sur sa directrice générale
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Sous-marins: la Maison-Blanche réagit à la colère française en renvoyant à l’Australie le soin de s’expliquer
Tags:
France, Indre-et-Loire, lama
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook