Faits divers
URL courte
Par
2426
S'abonner

Hébergé depuis environ trois semaines chez son ami d’enfance à Compiègne, un homme l’a poignardé à mort. Selon Le Parisien, des voix lui auraient ordonné de commettre ce crime pendant que la victime dormait.

Un homme de 28 ans s’est rendu à la police municipale le 29 octobre au matin pour rapporter avoir commis un crime. Comme le relate Le Parisien, il a poignardé son ami d’enfance chez qui il était hébergé depuis environ trois semaines.

Arrivés sur les lieux, les policiers ont trouvé le cadavre allongé sur le lit. Comme aucune trace de lutte n’a été trouvée, les enquêteurs estiment qu’il aurait été tué dans son sommeil.

Des problèmes psychiatriques évoqués

Selon les premiers éléments de l'enquête relayés par le quotidien, l’agresseur, qui aurait des problèmes psychiatriques, aurait porté un coup de couteau à son ami à l'issue d'une séance de méditation. Des voix lui auraient ordonné de le faire. 

Le procureur de la République de Compiègne a confirmé au Parisien que le meurtrier avait est placé en garde à vue. Il sera présenté au juge d'instruction pour une mise en examen. Une expertise psychiatrique doit être également réalisée.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
hébergement, attaque au couteau, arme blanche, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook