Faits divers
URL courte
Par
101024
S'abonner

Une soixantaine de policiers ont été déployés mercredi 11 novembre dans une entreprise de la rue de Londres à Paris suite à un canular téléphonique évoquant une trentaine de personnes prises en otages par des hommes armés et encagoulés. L’auteur des faits est toujours recherché.

Un canular téléphonique a fait mobiliser mercredi 11 novembre une soixantaine de policiers pour une prise d’otages survenue dans une entreprise de la rue de Londres à Paris (IXe arrondissement), rapporte Actu17.

​Lors de cet appel téléphonique passé à la police vers 18h15, un individu qui s’est présenté comme une victime se trouvant sur son lieu de travail dans le même bâtiment a signalé que lui-même et une trentaine de ses collègues étaient pris en otages par des hommes armés et encagoulés.

Cependant, l’importante intervention provoquée qui a fait déployer la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), la Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) et la Brigade anticriminalité (BAC) n’a donné aucun résultat sur les lieux au bout de plus de deux heures de recherches. Aucun suspect ni objet dangereux ou explosif n’a été retrouvé.

Le numéro de l’appel localisé

Les forces de l’ordre ont alors localisé le numéro du requérant qui s’est avéré être celui d’une station de radio musicale située dans le centre de Paris, avant de procéder aux vérifications sur place. Cependant, les fonctionnaires de police n’ont pas trouvé l’auteur de ce canular téléphonique, lequel a donc volontairement fait apparaître un autre numéro de téléphone.

Il s’agit au moins du deuxième cas de ce genre en environ une quinzaine de jours. Ainsi, un appel anonyme a fait déclencher le 27 octobre une alerte à la bombe à l’arc de Triomphe (dans le VIIIe arrondissement). Aucun engin explosif ou dangereux n’avait été découvert sur place suite aux vérifications.

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Cette photo prise dans une unité Covid-19 devient virale
Tags:
canulars, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook