Faits divers
URL courte
Par
7822
S'abonner

Un conducteur de petit camion a dû payer une amende de 4.000 euros pour «exportation illégale d’animaux» après avoir été contrôlé par des gendarmes en Charente. Son véhicule contenait 19 chiens entassés dans des cages, et pour certains d’entre eux l’individu n’avait pas de papiers en règle.

Un petit camion, rempli de cages contenant 19 chiens entassés les uns sur les autres, a été contrôlé le 26 novembre près de Maine-de-Boixe, en Charente, par des gendarmes, rapporte Sud Ouest.

Selon le quotidien, découverts à l’intérieur de l’utilitaire, les animaux en bonne santé étaient transportés par un automobiliste britannique.

Comme le précise le média, cette découverte a été faite lors d’une opération de contrôle des poids lourds et véhicules utilitaires de moins de 3,5 tonnes menée par la gendarmerie sur la route nationale 10, entre Angoulême et Poitiers.

Un transfert sans les papiers nécessaires

Sud Ouest relate que le conducteur a déclaré en réponse à une responsable du service de santé animale (DDCSPP) avoir voulu convoyer les chiens depuis l’Espagne vers Angleterre. Pourtant, il n’avait pas de papiers en règle pour cinq chiens. L’individu est alors tombé sous le coup du délit d’«exportation illégale d’animaux» et a dû payer une amende de 4.000 euros pour repartir.

Les services vétérinaires britanniques ont été alertés.

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Le missile auquel Israël a riposté en frappant la Syrie a explosé près d’une centrale nucléaire
Tags:
gendarmes, camion, exportations, amende, chiens, Charente, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook