Faits divers
URL courte
Par
6231
S'abonner

Un immeuble jugé vétuste et dangereux mais abritant toujours une quarantaine de locataires a été évacué à Montmartre. Un responsable de la mairie parle des «conditions indignes» dans lesquelles vivaient ses habitants.

Au total, 41 personnes ont dû être relogées d’urgence par la préfecture de la région d’Île-de-France en raison de la dangerosité d’un immeuble de Montmartre, relate Le Parisien.

Selon ses informations, le bâtiment en question, nommé Hôtel Le Muller, a été fermé par un arrêté préfectoral du 2 décembre. Qui plus est, il était interdit pour le propriétaire d’y loger de nouveaux occupants depuis le 19 novembre.

«Conditions indignes»

Plusieurs problèmes ont été constatés à l’intérieur de l’immeuble, comme de graves défauts en matière de sécurité incendie ou l’effondrement du plafond dans l’une des chambres. Pour Ian Brossat, adjoint (PCF) au logement de la mairie de Paris cité par le quotidien, il s’agissait de «conditions indignes pour les locataires».

«Une chambre de 11 mètres carrés avec toilettes sur le palier était louée 550 euros par mois», a-t-il fait savoir.

L’élu a annoncé que la Ville de Paris souhaitait étudier la possibilité d’une acquisition publique de l’immeuble qui pourrait être transformé «en logements sociaux neufs et décents».

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Des prédateurs jusque-là inconnus découverts au large de l’Australie
Tags:
Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook