Faits divers
URL courte
Par
9224
S'abonner

Près de 350 sapins de Noël ont été dérobés sur l’exploitation d’un agriculteur dans le Finistère durant la semaine. Il a constaté cette perte alors qu’il se préparait à livrer des arbres à des clients.

L’agriculteur breton et ancien candidat de l’émission «l’Amour est dans le Pré» en 2018 Émeric Emeillat s’est fait voler 350 sapins de Noël durant la semaine sur son exploitation de Pleyber-Christ, dans le Finistère, rapporte France Bleu.

Selon le média, la victime du vol devait livrer ces arbres pour des associations, des écoles, des fleuristes et des particuliers.

En chargeant son camion de livraisons le 4 décembre, il a remarqué la disparition d’environ 350 sapins sous filet sur sa plateforme de stockage, comme le précise la source.

L’homme s’est dit «totalement dégoûté» par cette situation. Il a expliqué à France Bleu s’être rendu compte de la disparition de ses sapins après avoir refait les comptes de ses livraisons.

L’agriculteur en est sûr, «ça ne s'est pas fait en une seule fois».

Selon lui, il a perdu plusieurs milliers d’euros, sans compter «les six ou sept ans d’investissement pour les faire pousser».

«C'est un travail de longue haleine volé en un instant. Ça me donne quasiment l'envie de tout arrêter», a-t-il dit au média.

Des acheteurs déçus

France Bleu indique que l’amicale laïque de Ploumilliau, à qui l’homme devait livrer le 5 décembre une soixantaine de sapins, a été très choquée, car elle devait en vendre aux adhérents de l’association et à des membres des communes avoisinantes.

À son tour, sa présidente, Sandrine Carn, citée par le média, s’est dite très attristée: «ça représente énormément d'années de travail pour lui».

«Dans cette période où les gens n'ont pas le moral, s'attaquer au sapin de Noël, c'est s'attaquer à un symbole de joie, et au bonheur que ça aurait pu apporter à tout le monde», a-t-elle souligné.

M.Emeillat envisage de déposer plainte ce 6 décembre auprès de la gendarmerie.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
plainte, Finistère, vol, sapin de Noël, agriculteur, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook