Faits divers
URL courte
Par
7228
S'abonner

Après qu’une enseignante de collège a enjoint à l’un de ses élèves de mettre son masque, la mère de l’adolescent a publié sur Facebook un message qui a déclenché des réactions violentes, conduisant la mère de famille devant le tribunal correctionnel. Le procureur a requis six mois de prison, mais le délibéré a été remis au 19 janvier.

Une mère de famille a comparu le 15 décembre devant la justice pour avoir publié sur les réseaux sociaux un message qui a suscité des menaces à l'encontre d'une enseignante. Cette dernière, qui travaille dans un collège de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, avait simplement demandé au fils de la mise en cause de mettre un masque, relate La Dépêche du Midi.

À la suite de la remarque faite à son fils, la femme a mis en ligne sur Facebook un message dans le groupe anti-masque «Stop à la dictature sanitaire» dénonçant la professeure d'anglais.

«J’ai envie de lui faire avaler son document par le nez, avait-elle écrit. Conseillez-moi.»

Quelque 200 réponses ont été publiées, dont certaines menaçantes.

«Je suis choquée, meurtrie, j’ai peur tout le temps, a témoigné la professeure. Lorsque j’ai lu ces messages, j’étais anéantie.»

La mère du collégien a affirmé pour sa part que le message avait été posté «sur un coup d’émotion, sans volonté de violence».

«Les mêmes mécanismes»

Le procureur lui a fait remarquer qu’elle aurait pu effacer le message un peu plus tard, mais qu’elle ne l’avait pas fait. Il a requis une peine de six mois de prison avec sursis, rappelant notamment l’affaire Samuel Paty.

«Ce sont les mêmes mécanismes, c’est parti d’un parent d’élèves», note-t-il.

Toutefois, l’avocate de la mère de famille a plaidé la relaxe, affirmant que ce dossier n’avait «rien à voir» avec l’affaire actuelle, indique le média.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Une vingtaine de voyous s’attaquent aux pompiers de la Drôme avec des tirs de mortiers et des pierres
Tags:
jugement, menace, enseignant
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook