Faits divers
URL courte
Par
8628
S'abonner

Une querelle avec un employé de la RATP a dégénéré vendredi soir en Seine-Saint-Denis. Cette dispute au sujet d’un vélo ayant emprunté la mauvaise voie a coûté au cycliste un doigt.

Une querelle avec un employé de la RATP a dégénéré vendredi soir en Seine-Saint-Denis. Cette dispute au sujet d’un vélo ayant emprunté la mauvaise voie a coûté au cycliste un doigt. Un chauffeur de bus a accidentellement coupé l’annulaire d’un cycliste, le 18 décembre vers 19h10 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Il a ensuite alerté la police, relate Actu 17.

Le conducteur était au volant lorsqu’un vélo a emprunté une voie de circulation qui ne lui était pas réservée. Les deux hommes se sont alors querellés et le cycliste a plusieurs fois insulté l’employé de la RATP à hauteur de la vitre coulissante de la cabine du bus, selon les premiers éléments de l’enquête.

Il glisse sa main à travers la vitre

À un moment donné, alors que le cycliste posait la main sur la fenêtre, le chauffeur l’a refermée et la première phalange de l’annulaire a été fendue.

La police et les pompiers sont intervenus sur le champ suite à l’appel du conducteur, le blessé a été hospitalisé. Il est encore impossible de dire si la chirurgie réparatrice peut être employée.

Les jours de la victime ne sont pas en danger. L’enquête se poursuit.

Lire aussi:

Explosions des «fermes» à batteries lithium-ion, scénario catastrophe pour le monde?
«Arrêtez d’emmerder les Français!»: les feux de cheminée dans le collimateur de Barbara Pompili
Projet de loi sanitaire devant le Conseil constitutionnel, ce qui pourrait tout faire capoter
Tags:
bus, vélo, Seine-Saint-Denis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook