Faits divers
URL courte
Par
49965
S'abonner

Dans la nuit du 23 au 24 décembre, à la veille de Noël, une église de Talant (Côte-d’Or) a été vandalisée. Trois vitraux ont été brisés avec des pierres. Le maire de la commune envisage de porter une plainte.

L’église de Notre-Dame de Talant, située près de Dijon (Côte-d'Or), a été vandalisée dans la nuit du 23 au 24 décembre, indique sur Facebook Fabian Ruinet, le maire de Talant.

Des vandales ont brisé trois vitraux, visiblement avec des pierres provenant du chantier d’à côté, rapporte Le bien public.

L’édile condamne cet acte «avec fermeté et dégoût».

«S’en prendre à un symbole chrétien, la veille de Noël, est un acte grave, qui doit être sanctionné d’une manière exemplaire», s’indigne M.Ruinet.

Le maire précise qu’il envisage de déposer une plainte le 24 décembre dans l’après-midi au commissariat de police de Dijon.

«Tout sera mis en œuvre afin de retrouver les sauvages qui ont dégradé notre église!», ajoute-t-il.

Renforcement de police réclamé

Cet incident renforce la conviction de Fabian Ruinet que la commune doit disposer «d’une véritable police municipale primo-intervenante, renforcée et appuyée par des caméras de vidéo protection sur toute la commune». Ces mesures sont inscrites au budget 2021, souligne le maire.

«D’ores et déjà, nous pourrons compter sur le chef de police municipale que nous avons recruté», conclut-il.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Tags:
vitre, église, vandalisme, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook