Faits divers
URL courte
Par
3266
S'abonner

Un important trafic d’amphétamines entre la région parisienne et Monaco a été révélé par les forces de l’ordre et plusieurs prévenus, en quasi-majorité des Philippins, ont comparu devant la justice de la principauté, selon Monaco-Matin.

Six personnes ont été présentées à la justice de Monaco dans le cadre d’un important trafic d’amphétamines entre la région parisienne et la principauté organisé entre 2012 et 2018 et qui a été démantelé par les forces de l’ordre, rapporte Monaco Matin.

Le média précise que la quasi-totalité des suspects sont des Philippins qui étaient domiciliés à Beausoleil, une commune près de Monaco.

Au total, six personnes ont été interpellées et jugées, alors que l’enquête a commencé en 2018. Toutefois, la justice n’arrive pas pour l’heure à démasquer celui qui pilotait ce trafic clandestin. Tandis que tout le monde désigne le chauffeur comme la tête de l’organisation, ce dernier nie en bloc, expliquant les plus de 7.000 euros en espèces trouvés chez lui comme étant une somme prévue pour payer le loyer qui ne provenait pas de l’ecstasy.

Les peines prononcées

Un an de prison ferme a été requis contre un agent d’entretien de 55 ans et six mois pour un chauffeur de 60 ans, deux fournisseurs principaux. En ce qui concerne quatre consommateurs, ils ont écopé de peines d’emprisonnement assorties d’un sursis -un an pour deux frères, un homme de maison et un cuisinier, et dix-huit mois pour un couple de Monaco, précise le média. Ce sont ces deux derniers qui avaient été placés sur écoute, qui ont permis aux enquêteurs de mettre la main sur les trafiquants.

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
France, Monaco, amphétamine, trafic de drogue, trafic
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook