Faits divers
URL courte
Par
311529
S'abonner

Alors qu’il accompagnait sa fille victime il y a quelques mois d’une agression sexuelle dans un tram de Montpellier, le père d’une adolescente a réussi à prendre en filature le responsable et à le faire arrêter. L’homme a pourtant nié les faits.

Une jeune fille qui avait été agressée sexuellement dans un tram de Montpellier en septembre dernier a de nouveau croisé l’homme qui s’en était pris à elle, relate Midi Libre. L’adolescente de 12 ans était parvenue à s'enfuir et une plainte avait été déposée. Une enquête avait été ouverte mais le signalement de l'homme n’avait pas permis de l'identifier.

Un peu plus tard, la jeune fille croise son agresseur une deuxième fois dans le tram, puis, en janvier dernier, une troisième fois. Cette fois-ci, elle est avec son père qui, depuis l'agression, l'accompagne souvent. L’homme décide de suivre le suspect et constate que celui-ci se rend au commissariat.

Il s’avère que l’agresseur est fiché au Fijais (Fichier des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes) et est sous le coup d'un contrôle judiciaire strict. En effet, il a été condamné à six ans de prison pour viol.

Il nie les faits

Les policiers organisent une surveillance et se rendent compte que l’homme, un Afghan de 32 ans, erre de tram en tram sans pour autant constater un autre acte à caractère sexuel durant son trajet, poursuit le média.
Son domicile est localisé et il est interpellé le 13 janvier chez lui. Ses colocataires évoquent des anomalies dans son comportement.

L’homme a été placé en garde à vue, mais a nié les faits qui lui sont reprochés. Il a été présenté au parquet ce 15 janvier en vue d'une comparution immédiate.

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Un sondage donne la personnalité politique préférée des Français
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Tags:
adolescents, agressions sexuelles, Montpellier, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook