Faits divers
URL courte
Par
9012851
S'abonner

Une ancienne fonctionnaire de la police nationale, 75 ans, a accusé le gérant d’un snack des Alpes-Maritimes de l’avoir violemment frappée, relate Nice-Matin. La raison serait le fait qu’elle a pris en photo son établissement ouvert lors du couvre-feu.

Une habitante de Saint-Laurent-du-Var (Alpes-Maritimes) a déposé une plainte contre le gérant d’un snack de sa commune, rapporte Nice-Matin le 24 janvier.

Cette ancienne fonctionnaire de la police nationale âgée de 75 ans explique qu’elle était descendue vers 19h15 dans la rue afin de ramasser une serviette tombée de son balcon. Selon ses dires, elle a ensuite décidé de prendre en photo un snack proche, ouvert en raison de la vente à emporter malgré le couvre-feu. 

C’est alors que le gérant s’en serait pris à elle:

«Il m’a insultée et m’a arraché le portable des mains, témoigne-t-elle. Il m’a bousculée. Je suis tombée. Je me suis relevée et j’ai tenté de lui mettre un coup de pied.»

Le quotidien précise que la femme avait toujours pratiqué le sport et n’avait arrêté qu’il y a six ans suite à un triple pontage. Il est difficile de dire comment la situation a dégénéré. Le gérant, que Nice-Matin n’a pas réussi à contacté, est accusé de l’avoir violemment frappée.

La photo diffusée par le quotidien montre le visage tuméfié de la victime.

Situation confuse

Elle a été emmenée dans une clinique par les sapeurs-pompiers. Les policiers présents sur les lieux n’ont pas jugé nécessaire d’interpeller le gérant. Selon un porte-parole de la police municipale, la situation ainsi que les propos de la retraitée était confus. 

Le commerçant projette lui aussi de déposer une plainte, toujours selon la police.

Lire aussi:

Nuit de chaos à Argenteuil, des policiers visés par des tirs de mortiers - vidéos
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
Tags:
violences, France, couvre-feu, Alpes-Maritimes, femmes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook