Faits divers
URL courte
Par
41523
S'abonner

Une faille dans le contrôle de validité des chèques au moment de leur encaissement aurait permis à cinq individus de voler près de 900.000 euros à une banque de Toulouse en 2013 et 2014. Ils doivent être jugés ce 2 février.

Cinq Toulousains, résidents du quartier du Mirail, sont jugés ce 2 février par le tribunal correctionnel pour escroquerie à la banque, rapporte France Bleu.

Le média indique que ces individus de 26 à 36 ans auraient détourné 900.000 euros au préjudice de la Caisse d’Épargne Midi Pyrénées en 2013 et 2014.

Facebook les trahit

Les escrocs ont profité d’une faille dans le contrôle de validité des chèques au moment de leur encaissement, précise France Bleu. Ils ont d’abord recruté des inconnus pour leur demander d’ouvrir des comptes en échange de quelques centaines d’euros. Ils les ont alors crédités avec des chèques volés et ont fait des virements «au profil de comptes-relais» au nom d’autres personnes.

Au total, 48 noms ont été identifiés. Les cinq suspects ont ensuite retiré l’argent au guichet, accompagné par la tête du réseau.

France Bleu relate que les enquêteurs ont découvert sur Facebook une vidéo montrant des liasses de chèques.

Les prévenus auraient utilisé une partie de l’argent pour acheter un local commercial à Paris afin d’y faire une pizzeria.

Ils ont été placés en détention provisoire et sont placés depuis leur libération sous contrôle judiciaire.

Lire aussi:

Cette question sur Napoléon fait éclater de rire Élisabeth Moreno – vidéo
La lettre d’un violeur publiée par Libé en Une pour la Journée des droits des femmes suscite de vives réactions
Attentats du 13 novembre: un Algérien soupçonné d'avoir aidé les auteurs visé par une enquête en Italie
Tags:
jugement, Toulouse, faille, vol, banques, escroquerie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook