Faits divers
URL courte
Par
10226
S'abonner

Un chute de neige localisée a eu lieu à Cattenom ce mardi, autour de la centrale nucléaire, couvrant environ 10 km2 d’une couche blanche à l’épaisseur allant jusqu’à 20 cm. Le phénomène météorologique causé par la vapeur d’eau issue du complexe ne représente pas de danger de pollution, selon l'Autorité de sûreté nucléaire cosnultée par BFM TV.

L’importante quantité de flocons autour de la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle, a surpris ce mardi 9 février les habitants des alentours. La neige dite industrielle a couvert une dizaine de kilomètres carrés aux environs des bâtiments, selon un météorologue de BFM TV. Il a précisé sur Twitter que l’épaisseur de la couche allait jusqu’à 20 centimètres.

La station a pour sa part indiqué sur Twitter que la neige industrielle couvrait la zone autour de la centrale à cause de la vapeur d’eau que cette dernière émet dans l'atmosphère avec ses tours de refroidissement. Par la suite, quand il fait froid, ces petites gouttes d’eau se transforment en neige dans l’atmosphère.

Des internautes ont partagé sur les réseaux sociaux des images des alentours enneigés.

Danger de pollution?

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), contactée par la chaîne, a confirmé que puisque la vapeur projetée dans l’atmosphère n’était composée que d’eau sans aucun produit, il n’y avait pas de menace de pollution en Moselle.

Lire aussi:

L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Tags:
nucléaire, industrie, France, neige
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook