Faits divers
URL courte
Par
3517102
S'abonner

Alors que la directrice d’une maternelle à Alès a demandé à une grand-mère, qui était venue inscrire son petit-fils, de revenir avec le dossier complet, car il lui manquait quelques documents administratifs, la quadragénaire l’a menacée de mort, relate Midi libre.

Venant inscrire son petit-fils dans une maternelle à Alès, sa grand-mère a fini par menacer la directrice de mort après qu’elle a refusé son dossier qui était incomplet, fait savoir Midi libre.

Les faits se sont déroulés dans la maternelle Marie-Curie lundi 8 février. Tandis que la directrice de l’établissement lui a demandé de revenir avec les documents administratifs manquants dans le dossier, la grand-mère l’a menacée de mort.

Suite à cela, la police a été appelée. Les forces de l’ordre ont sécurisé l’école pendant la sortie des classes. La directrice a en outre déposé plainte.

Pourtant, le lendemain, la grand-mère est revenue accompagnée de ces deux fils afin de faire pression sur l’enseignante. Le média a précisé qu’elle avait tenté de forcer la directrice de l’établissement à retirer sa plainte.

Malgré toutes ses tentatives, elle a été placée en garde à vue. Ce 10 février, elle doit se présenter devant le procureur de la République. Lors de l’enquête, la grand-mère a d’abord essayé de nier les faits lui étant reprochés et de minimiser sa culpabilité. Néanmoins, elle a fini par les reconnaître et accepter de s’excuser.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Tags:
enseignant, morts, menace, école
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook