Faits divers
URL courte
Par
264445
S'abonner

Des affrontements impliquant des habitants d’un quartier sensible de Lyon et des policiers ont eu lieu le 4 mars. Plusieurs véhicules ont été incendiés et des interpellations ont suivi. Ces faits, selon la mairie, pourraient découler d’un accident avec un scooter survenu la veille.

Le quartier de la Duchère à Lyon a été le théâtre de violences urbaines dans la soirée du 4 mars. Selon la mairie, les heurts ont opposé les forces de l’ordre, intervenues après une série d’incendies volontaires de poubelles et de voitures, et des jeunes du quartier.

Les agents ont fait usage de gaz lacrymogène. La préfecture a ajouté qu’une compagnie de CRS est arrivée pour renforcer les effectifs de police déployés sur place.

D’après la préfecture, six voitures ont été brûlées et 12 personnes ont été interpellées. Le calme est revenu quelques heures plus tard.

Un accident en cause?

Comme la mairie l’a affirmé à l’AFP, ces tensions «font suite» à un accident ayant eu lieu le 3 mars. Ce jour-là, un adolescent de 13 ans en scooter a été blessé dans le même quartier sensible. Il est toujours hospitalisé dans le coma car il ne portait pas de casque au moment des faits.

D’après la presse locale, des jeunes du quartier assurent que le scooter a été poursuivi par un véhicule de police banalisé. Cependant, la préfecture a formellement démenti cette version sur son compte Twitter, en précisant que les policiers sont intervenus pour sécuriser le périmètre de l’accident suite à un appel.

«L'amalgame a probablement été fait avec la présence d'un équipage de police, mais c'est une rumeur. La préfecture me dit que cet équipage était présent après l'accident», a, à son tour, supposé le maire Europe-Écologie Les Verts de Lyon, Grégory Doucet, auprès de l’AFP.

Lire aussi:

Trois jours après un vol chez Chaumet, un nouveau braquage dans une bijouterie à Paris
Une ministre traite Asselineau et Philippot de «losers», ces derniers s’insurgent
La situation «dramatique» en outre-mer est «un avant-goût de ce qui risque de se passer en métropole»
Tags:
interpellation, Lyon, violences, police, accident, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook