Faits divers
URL courte
Par
51911
S'abonner

Un fonctionnaire d’Agde a été blessé à la main par un éclat de bouteille. Lui et ses collègues intervenaient pour une fête se déroulant dans la rue durant le couvre-feu. Un incident qui intervient alors que la quantité de personnes mécontentes des mesures restrictives est en hausse.

Un policier de la Sécurité publique du commissariat d’Agde a été légèrement blessé dans la nuit du 13 au 14 mars après être intervenu avec une patrouille pour faire respecter le couvre-feu, rapporte Midi Libre.

Selon le quotidien, un équipage de police secours a été appelé rue Jean Roger, dans le secteur historique du centre-ville d’Agde, pour disperser des perturbateurs.

Arrivé sur place, l’équipage a constaté qu’il s’agissait de jeunes qui fêtaient un anniversaire sur la voie publique malgré le couvre-feu national.

Jet d’un projectile

Le calme rétabli, les forces de l’ordre s’apprêtaient à quitter les lieux quand une bouteille en verre a été lancée sur leur voiture au niveau de la vitre latérale du conducteur.

Elle s’est brisée et a blessé le fonctionnaire à la main gauche. Les agents ont dû quitter les lieux sans tenter d’arrêter le coupable car les jeunes étaient trop nombreux, précise le média.

Alliance Police réagit

Lorsque les policiers sont rentrés au commissariat, le blessé a été transporté à l’hôpital de Sète, a dit au média Joseph Galera, du syndicat Alliance Police. Sa blessure a nécessité des points de suture.

Il s’est vu prescrire trois jours d’Incapacité temporaire de travail (ITT) et 10 jours d’arrêt de service.

«Je constate qu’une fois de plus, certains individus, non seulement ne respectent pas les règles établies (le couvre-feu), mais n’hésitent plus à agresser les policiers chargés de les faire appliquer. Au nom d’Alliance Police Nationale j’espère que l’auteur sera rapidement identifié et puni sévèrement», a noté M.Galera.

Une enquête a été ouverte. L’ensemble des images des caméras de vidéosurveillance de ce secteur vont être visionnées pour le retrouver.

Des amendes prévues

Depuis le 16 janvier, le couvre-feu s’applique de 18 heures à 6 heures sur l’ensemble du territoire métropolitain. Son non-respect entraîne une amende de 135 euros (qui monte à 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours).

Selon les résultats d’un sondage réalisé par l’institut Elabe pour BFM TV et publié le 3 mars, les Français sont à 65% contre un couvre-feu à 18 heures durant la semaine et un confinement national le week-end. Un chiffre en hausse de 12 points par rapport au mois précédent.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
Tags:
couvre-feu, projectiles, violences, agression, police, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook