Faits divers
URL courte
Par
9916
S'abonner

Le commissariat de Carvin a fait l’objet d’une tentative d’incendie, plusieurs individus ayant projeté des conteneurs enflammés devant l’entrée, selon les informations d’Actu17. Ce genre d’incidents se multiplient sur le territoire.

En plein Beauvau de la sécurité, censé «renforcer le lien entre la population et la police» selon les mots du Premier ministre, un commissariat de plus a subi une tentative d’incendie, à Carvin, près de Lens, informe Actu17.

Les événements se sont déroulés vers trois heures du matin, lorsque des conteneurs enflammés ont été jetés contre les portes du bâtiment. Les suspects ont pris la fuite à l’arrivée des forces de l’ordre. L’un d’eux a néanmoins pu être identifié, et les policiers ont perquisitionné son domicile. Ils y ont retrouvé deux bouteilles contenant de l’essence.

Une saisie de drogues a également eu lieu, les agents retrouvant 800 grammes de cannabis, assortis de 1.545 euros en liquide. Le suspect de 24 ans, ainsi que deux autres personnes se trouvant dans l’habitation ont été placés en garde à vue. Tous sont connus des services de police, affirme à Actu17 une source proche des investigations.

Une enquête a été ouverte et confiée conjointement aux policiers de la sûreté urbaine et à ceux de la sûreté départementale.

Des précédents

Plusieurs autres attaques similaires ont eu lieu ces dernières semaines. Celle du commissariat de Sarcelles, visé par des tirs de mortiers fin février avait notamment fait réagir Gérald Darmanin. Le ministre de l’Intérieur avait condamné les faits et rappelé «à quel point, chaque jour, les policiers et les gendarmes font un métier difficile».

Plus tôt en octobre 2020, c’est l’attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne par une quarantaine de personnes qui avait défrayé la chronique. Sur Twitter, Gérald Darmanin avait alors pointé du doigt des «petits caïds» et mis l’accent sur la lutte contre le trafic de stupéfiants.

Depuis février, le ministre de l’Intérieur se déplace chaque lundi pour s’entretenir avec des policiers, dans le cadre du Beauvau de la sécurité. Cette tournée sur l’ensemble du territoire, couplée d’une table ronde tous les quinze jours, prendra fin en mai.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
Pas-de-Calais, commissariat, incendie, insécurité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook